Traité du Quirinal : Italie et France scellent leur amitié dans un accord de coopération bilatéral

Traité du Quirinal : Italie et France scellent leur amitié dans un accord de coopération bilatéral

Une cérémonie solennelle s'est déroulée à Rome pour la signature du traité du Quirinal entre la France et l'Italie. Le président français, Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Mario Draghi ont paraphé ce vendredi un vaste accord de coopération bilatéral.

Le chef de l'Etat français a salué l'ouverture d'un nouveau "chapitre historique de l'amitié franco-italienne". Après les brouilles diplomatiques de ces dernières années, Rome et Paris entendent consolider l'amitié entre les deux pays et afficher une ambition européenne commune.

Ambition commune pour le projet européen

De nombreux domaines sont concernés par le traité, de l'économie à la culture en passant par la défense, l'immigration et l'agriculture.

"Dans le domaine des migrations, nous reconnaissons la nécessité d'une politique de gestion des flux migratoires et d'asile, partagée dans l'Union européenne et fondée sur les principes de responsabilité et de solidarité. __Nous nous sommes aussi engagés à protéger nos systèmes agricoles. Nous sommes parvenus à une position commune sur ce point : il s'agit d'une question extrêmement importante pour nos deux pays", a souligné Mario Draghi.

Accord sur le spatial

Dans un contexte de turbulences sur le continent, sur fond de Brexit et de passation de pouvoir à Berlin, Rome et Paris souhaitent que leur rapprochement renforce l'Union européenne.

"Nous avons acté aussi, une vocation commune à travers les grands projets d’intérêt européen communs, qu'il s'agisse de l'hydrogène, du cloud ou du spatial. Nous actons un accord important sur le spatial, qui vient donner une nouvelle impulsion à cette industrie, si importante pour nos activités aussi bien civils que militaires, et de la clarification dans le domaine des lanceurs, jusqu'aux nouveaux projets, c'est aussi une page très importante de notre coopération spatiale que nous écrivons" a précisé le chef de l'Etat français.

Ce "traité pour une coopération bilatérale renforcée", est très rare en Europe: il s'agit seulement du second traité signé par la France après celui de l'Elysée, paraphé en 1963, avec l'Allemagne.

Le rapprochement de deux pays fondateurs de l'UE revêt une valeur symbolique dans une Europe sans boussole. "Une relation plus forte entre l'Italie et la France contribue à construire une Europe plus forte, d'autant plus nécessaire aujourd'hui face aux défis que seule une Europe plus intégrée peut affronter", a souligné le président italien Sergio Mattarella.