Covid-19 : l'Europe championne du monde des contaminations

Covid-19 : l'Europe championne du monde des contaminations

Le covid-19 poursuit ses ravages en Europe. Selon l'OMS, c'est la seule région du monde où la contamination continue à augmenter depuis la mi-octobre, avec un bond de 11 % des cas la semaine dernière. Jaroslav Valevský est médecin à l'unité de soins intensifs de l'hôpital de České Budějovice, en République tchèque : "La semaine dernière, la situation était telle qu'un seul patient sur neuf était vacciné, et cette semaine, il n'y a que des patients non vaccinés, dit-il. Selon moi ces chiffres montrent l'impact de la vaccination sur le sort du patient."

Malgré l'intensification des tests dans de nombreux pays, certains cas de covid-19 ne sont pas dépistés. Le nombre de morts dans le monde entier depuis le début de la pandémie pourrait également être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé. L'OMS estime à plus de 5 millions de personnes emportées par la maladie.

Plus d'un milliard de doses de vaccin ont été administrées dans la région européenne de l'OMS, qui s'étend jusqu'en Asie centrale, mais la couverture vaccinale varie de 10 à 80 %.

Dans un tweet, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen veut "intensifier la vaccination et convaincre les gens de se faire vacciner."

"Nous sommes très alarmés pour l'Europe, ajoute Robb Butler, directeur exécutif du bureau du directeur régional de l'OMS (Europe). Nous venons de dépasser, très tristement, la barre des 1,5 million de décès la semaine dernière. Si nous continuons sur la voie actuelle, nous prévoyons plus 500 000 décès d'ici le printemps prochain."

Signe du retour de la maladie, en Italie 20 petites villes du Tyrol du Sud se sont partiellement confinées pour contenir les contaminations. Cette province autonome germanophone est classée parmi les moins vaccinées d'Italie.